• Chantale Belhumeur

Vivre 2017


Avez-vous pensé à ce que sera 2017 pour vous ?


En fait, la question devrait plutôt être : Avez-vous pensé à ce que vous voulez que soit 2017 pour vous ? Car vous ne voulez pas subir 2017, vous voulez vivre 2017.


Je crois que pour vivre une belle année à venir, il faut la planifier.  Il faut aussi savoir ce que l’on ne veut pas et pour ça, rien de mieux que de faire son bilan 2016 ?


Qu’est-ce que l’on a fait qui a été extraordinaire ?


Qu’est-ce vous voulez éliminer en 2017 ? Etc.


Mais, vous savez tout ça ! C’est à la mode, tout le monde le dit et pas la moitié des gens ne le font.  Nous nous disons que nous n’avons tellement pas de temps que nous n’en avons même pas pour ça … et surtout pas pour ça, car il y a une introspection à faire et ça peut faire « peur ».


Et !!!! en plus !!!! Pourquoi ça pourrait vous aider ?  Vous savez ce que vous avez à faire et la vie étant ce qu’elle est, vous ne pouvez pas rien y changer …


WRONG ! Cela fait maintenant deux ans que je le fais et c’est très puissant.


J’ai l’habitude d’écrire ce que je veux faire dans l’année et cette année j’en ai même fait un tableau de visualisation, communément appelé « Vision Board ».  Pour ceux qui n’ont aucune idée de ce qu’est un Vision Board, c’est un grand collage d’image, de dessins ou de phrases de ce que l’on désire accomplir dans l’année.  C’est amusant et très révélateur. Des revues, des images, de la colle et on part à l’aventure de notre année à venir.


Pour moi, dans mon année, je me choisis un grand défi physique.  C’est définitivement un défi sportif qui me sort de ma zone de confort. En fait, je ne suis pas certaine de le réussir, je crois seulement que si j’y mets l’intensité et l’effort requis pour y arriver, je devrais y arriver. Il va s’en dire que le défi doit être faisable dans la limite de mes capacités.


Je me donne ensuite quelques défis personnels qui sont basés sur ma vision et mes passions. C’est très personnel et c’est très précis. C’est écrit et j’en fait la lecture régulièrement pour ne pas dire à tous les jours. Je fais également à tous les jours quelques choses qui me rapprochent de mes objectifs personnels.


Comme une année c’est long et que l’on oublie facilement, à toutes les semaines et à tous les mois, je revois mes possibilités d’arriver à mes objectifs et j’ajuste.


Sport, santé, spiritualité, finances, relations tout y passe et vous savez quoi, j’adore ça! J’adore avoir des buts, des projets, sinon je suis complètement dispersée et je ne me sens pas bien. 


Cela me donne l’impression de vivre plutôt que de me laisser porter par la vague. Je vis la vague par mes objectifs, je crée, je réalise et quand le besoin est là, j’improvise. Je suis en mode création et non enmode réaction.


En 2017, Je vous souhaite de vivre, plutôt que de survivre. Je vous souhaite de créer plutôt que d'avoir toujours à réagir en urgence. Je vous souhaite de voir plutôt que de simplement regarder. Je vous souhaite d’entendre plutôt que de simplement écouter.

Et surtout, je vous souhaite de vivre dans la gratitude, de vivre votre santé pleinement et d’avoir l’énergie d’accomplir tous vos projets et de ne rien laissez passer, car peut-être que cela ne reviendra pas …


Vivez dans la gratitude à chaque instant de votre vie et pourquoi ne pas vous créer un pot de mots de gratitude.  A tous les jours, vous écrivez un événement qui vous a rendu heureux, un sourire, un rire, un enfant, une bonne nouvelle, le soleil, n’importe quoi et déposez-le dans votre pot.  A la fin de l’année, vous aurez 365 mots de gratitude à relire, c’est déjà un bel accomplissement. Faites-le faire aussi à vos enfants, ils vont adorer.

Cette année, ne visez rien de moins que les étoiles. Vous pouvez y arriver.  Je sais que vous pouvez et j’espère que vous n’en doutez pas.


Namasté

0 vue