• Chantale Belhumeur

Moi, un casque de vélo ? Mais pourquoi ?

La prévention en santé ! Oui j’y crois ! Et pourtant, j’ai mentionné haut et fort que je ne portais pas de casque de vélo !


Oh! mais comme tout le monde s’est mis de la conversation, me conseillant et me donnant tous leur exemple de quelqu’un qui connait quelqu’un qui …


En fait, à leur yeux, j’étais imprudente et disons-le carrément stupide.


« Oui, mais je ne suis jamais tombée en 50 ans ! » dis-je


Et de me répondre ;


« Oui mais si tu tombes tu ne seras pas protégé »


Et moi de répondre :


« Ah donc, c’est par prévention que l'on porte un casque de vélo ! »


Voilà, quelques-uns d’entre vous avez entendu l’histoire puisque j’en ai fait un FB Live, une publication Facebook et je l’ai aussi raconté dans une conférence, mais pour ceux qui n’ont pas entendu… voici le vrai propos de cette affirmation.


Me voici donc entre des amies, d’ailleurs assez en forme pour la plupart, et le sujet dérape sur la prévention en nutrition, c’est-à-dire, la supplémentation. Quelqu’une me dit donc, "oui mais je fais beaucoup de sport et je suis en pleine forme. Pourquoi devrais-je prendre de la supplémentation ? Je vais bien."

J’explique donc le rôle de la supplémentation dans la santé, soit que la santé, ce n’est pas l’absence de maladie. La preuve étant que toutes avaient été malades, enrhumées ou avaient des petits bobos ici et là. On me répond alors : "oui mais c’est normal."


Je réponds que non, puisque le corps ne veut pas être malade et le cerveau fera tout pour nous avertir qu'il y une quelque chose qui ne va pas. Tout bonnement, je me retourne donc et je dis :


« Je comprends votre point, il est vrai que je ne porte pas de casque de vélo »… Tous ce sont figés et c’est là que la vraie discussion s’est engagée.


Le fin fond de l’histoire est que la supplémentation, c’est comme de porter un casque de vélo. Tu ne semble pas en avoir besoin … jusqu’à ce que …


Si nous n’avions pas besoin de nutrition supplémentaire, nous ne serions jamais malade, nous n'aurions aucune douleur, aucun symptôme, puisqu'il semble que tout soit dans notre assiette. Ce qui est faux, les études le démontrent.


Oui, je porte un casque, oui je mets ma ceinture de sécurité en voiture et oui je porte mon harnais pour grimper et oui je prends ma supplémentation et oui je "trip" sur la prévention. C'est ce qui nous tient en santé. Et moi, je veux ceux que j'aime en santé optimale.


Est-ce que c’est une garantie ? Bien sûr que non ! Mais est-ce que le casque est une garantie ?


La prévention, ce n’est pas juste si l'on tombe, la prévention c’est aussi pour que le corps de tombe pas.


Bonne santé