1285, route 112

Austin, Québec J0B 1B0

info@natur-ose.com
 

Tel : 514-947-8790

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon

© 2020 Natur-Ose

  • Chantale Belhumeur

Le sucre, douceur et poison ?


Le sucre fait partie des glucides aussi appelés hydrates de carbone.  - Vous savez ça.


Le sucre est un excitant.  - Vous connaissez déjà, juste à coucher les enfants après une bonne dose de sucre, on apprend vite.


Le sucre est associé aux récompenses. - Bien sûr, ne dit-on pas : finis ton assiette si tu veux du dessert … Ouf ! 


Le sucre est aussi le carburant du cerveau.  - Ce n’est pas si mal.


Le sucre donne de l’énergie à court terme avec ses sucres simples et à long terme avec les sucres complexes. - Donc, nous en avons besoin. 


Le sucre est aussi doux en bouche, il flatte le palais, il est festif.


Pourtant, le sucre n’a pas bonne presse et pour cause.  Le Dr. Image Lahlou, Ph.D. décrit la fabrication du sucre blanc de cette façon : « Le sucre blanc est obtenu à partir du jus de canne ou de betterave. Le jus neutralisé, chauffé, décoloré, filtré, recoloré donne naissance aux cristaux de saccharose. Pour assimiler ce sucre raffiné dépourvu de ses vitamines, minéraux et oligoéléments, l'organisme puise dans ses réserves minérales. »  Ce qui revient à dire que manger du sucre raffiné détruit nos réserves de minéraux. Ce n’est pas jojo !


Comme le sucre est le carburant du cerveau, c’est le cerveau qui a faim en premier.  Il envoie alors un signal de faim.  La consommation de sucre raffiné va temporairement calmer l’estomac, mais à long terme, provoquera l’accoutumance qui deviendra la source d’obésité, de diabète, d’anxiété, de maux de tête pour ne nommer que ceux-là et provoquera des pics et des descentes de glycémie du genre montagnes russes.

Le système immunitaire sera également touché, puisque le sucre affaiblit la flore intestinale.


Les sucres raffinés sont partout, ce qui fait que nous en consommons des quantités faramineuses. Tous les sucres sont égaux en calories.  Par gramme, ils fournissent tous 4 calories d’énergie.  Mais tous les sucres ne sont pas égaux par leur indice glycémique et par l’apport glycémique qu’ils fourniront.


Recherchez des aliments exempts de sucres raffinés et de pesticides.  Si vous êtes du genre montagnes russes et vous avez des « crises de sucre » sachez qu’il y a des moyens naturels et pas très difficiles d’en venir à bout par l’alimentation.  Votre naturopathe peut vous aider.


Recherchez le sucre des aliments non-transformés, il est plus beaucoup facile à assimiler … car l’un des principaux facteurs qui font qu’un aliment a un indice glycémique élevé est le degré de transformation et de préparation de l’aliment.

Bien consommer ses sucres est très important, car notre cerveau et notre corps ont besoin de ce carburant pour fonctionner.


Étudiez vos sucres et en cas de doutes, consultez votre naturopathe.